Critique : Les mystères du manoir Steiner de Rose Marie-Noële Gressier

Bonsoir,

On se retrouve ce soir pour mon avis sur un petit roman jeunesse que je viens tout juste de terminer.

Je l’ai lu dans le cadre de la plateforme Netgalley.

couv75169571

10 juillet 1935

Le jeune Gaston Bouilledebille est ravi !

Il vient d’arriver chez sa grand-mère. L’occasion pour lui de se régaler de crêpes à la confiture et, SURTOUT, de retrouver sa chère Agatha !!!

Ah… Agatha Sapristi, la fille des voisins de mamie Gisèle !!! Gaston en est fou amoureux. Mais a-t-il vraiment ses chances avec elle, lui, le gros rouquin dont tout le monde se moque au collège ?

Peut-être… D’autant plus que Gaston et la jolie Agatha vont se rapprocher pour résoudre le mystère qui entoure un nouveau venu dans le village, un certain Frankie Steiner qui a acheté un vieux manoir abandonné.

Depuis l’arrivée de Steiner, des phénomènes étranges se produisent…

 

Un roman jeunesse très court (un peu plus de 60 pages) mais vraiment très agréable à lire.

On suit ici Gaston un jeune adolescent qui de par son physique qu’il n’aime pas et les moqueries qu’il subit manque de confiance en lui.
Heureusement il peut compter sur Agatha l’autre personnage principal de cette histoire une jeune fille un an plus jeune que lui.

Ils se retrouvent à chaque vacances scolaires et partagent une très jolie amitié.

Dans ce premier tome les deux jeunes se retrouvent à mener leur première enquête avec l’arrivée d’un nouveau source de commérages de quasiment tout le village, Il serait « le diable en personne ».

J’ai beaucoup apprécié cette première histoire, le duo est vraiment attachant et sont vraiment crédibles pour leur âge. L’humour ne manque pas non plus.

Leur aventure est vraiment plaisante à suivre et la morale de l’histoire est jolie sans être lourde. On assiste aussi à une jolie évolution de la part de l’ensemble des personnages.

L’écriture est fluide tout en étant bien travaillée de par le contexte de l’histoire qui se passe dans les années 30.

Des illustrations très jolies parsèment l’ensemble du récit.

Une belle découverte.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s