Critique : La loterie et autres contes noires de Shirley Jackson.

Dans le monde de Shirley Jackson, rien ne paraît sortir de l’ordinaire. De petites villes, des couples, des maisons, des gens qu’on croise dans le bus ou chez l’épicier. Au premier abord, tout est normal. Puis un détail sème le doute. Un autre fait tout déraper vers des zones noires et troubles, qui suscitent une profonde inquiétude chez le lecteur. Voici une douzaine de nouvelles entièrement inédites, toutes plus déstabilisantes les unes que les autres, ainsi que le chef-d’oeuvre de Jackson, La Loterie (adapté par Miles Hyman sous forme de roman graphique), dans une nouvelle traduction.

Bonjour,

Je vous retrouve déjà avec une nouvelle chronique concernant justement un recueil de nouvelles ^^.

Pour vous faire un petit historique je connais Shirley Jackson par son roman « La maison hantée » que je n’ai pas encore lu mais qui est considéré comme un des meilleurs si ce n’est le meilleur roman fantastique par Stephen King. Vous savez maintenant comme j’aime King donc autant vous dire que quand j’ai entendu parler d’un recueil de nouvelles ou plutôt de « contes noires » de Shirley Jackson le tout m’a bien titillé.

Le résultat est un très bon moment d’angoisse et de stress. De base le format de la nouvelle est un format qui est très casse-gueule et ici l’auteure le maîtrise parfaitement. En quelques lignes elle arrive à faire monter une tension limite insupportable tout en nous captivant au point qu’il est très compliqué de reposer ce recueil.

Je ne vais pas vous détailler toutes les nouvelles car je pense qu’elles font parties de ces récits qu’il est très important de découvrir sans en savoir trop. Néanmoins sans vous spoiler je peux vous dire que toutes m’ont plu sans exception. L’univers que propose Shirley Jackson est très sombre sans verser dans le gore et c’est justement ce qui fait sa force et sa noirceur.

J’ai aussi apprécié que l’auteure ne mâche pas le travail de ses lecteurs en ne soulignant pas tout au stylo rouge et en gras. Elle nous propose/impose ici de faire un vrai travail de réflexion et j’aime ces auteures qui ne sous-estime pas leurs lecteurs en leur faisant tout tomber tout cuit dans le bec.

Au niveau des thématiques on est ici sur des nouvelles bien ancrées dans le réel, adieu les fantômes et autres monstres paranormaux ici c’est l’humain, le quotidien qui fait peur et ça n’en est que plus efficace et malsain.

En guise de bonus j’ai aimé le beau dossier d’une vingtaine de pages sur Shirley Jackson présenté en fin d’ouvrage. C’est un vrai plus d’en apprendre davantage sur l’auteure et ça ajoute une dimension supplémentaire à la compréhension de ses nouvelles.

Au final je ne peux que fortement vous conseiller ce recueil que vous soyez ou non adeptes de ce format tant il est diablement efficace.

Je remercie les éditions rivages/noir pour cette découverte et leur confiance.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s