Perceuse mécanique de Claire Barreteau.

couv71635179 (1)

Depuis deux ans, Marcus « Sacapus » Dormoy vit avec le souvenir des tortures infligées à sa femme. Il n’a plus goût à rien et vit dans la rue. Mais quand le cadavre de Serge Revelli est repêché dans la Loire, c’est l’ombre de Jo « Bosch » Liénard, que tous croyaient mort, qui refait surface avec lui. Dès lors, Marcus ne rêve plus que de vengeance. Il veut retrouver et assassiner l’homme qui a tué sa femme. Il est aidé dans sa quête par La Fripe, un SDF alcoolique et ancien libraire, fan d’Astérix. À la PJ de Nantes, ce sont les capitaines Lucille Montfort et Vincent Mahé qui sont chargés de l’enquête. Celle-ci se complique lorsqu’ils apprennent qu’Astrid, la fille de Revelli a assisté au meurtre.

Bonjour tout le monde,

Comme promis on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique dans laquelle je veux vous parler de Claire Barreteau.
On est ici sur un thriller vraiment noir, je ne m’y attendais pas d’ailleurs et ce fût une bonne surprise, l’auteure n’hésite pas à malmener ses personnages et le lecteur avec.

Globalement j’ai passé un bon moment, le roman se lit très vite tant on est à chaque page plongé dans l’action et sûr la brèche. On y suit ici une galerie de personnages qui sur le papier n’ont rien à voir ensemble entre l’ex médecin légiste brisé devenu SDF, l’ado bourgeoise, la flic paumée ou encore le SDF amateur d’Astérix. Malgré tout leur association fonctionne très bien et je me suis prise à m’attacher à cette petite bande avec chacun leur fêlure.

Autre point semi positif (j’y reviendrais) la fin que j’ai trouvé originale dans le sens où comme tout au long de son récit l’auteure n’hésite pas à continuer toujours plus loin dans la noirceur et le drame. La double classification thriller/drame n’est clairement pas là pour rien tout comme le titre, la perceuse est bien là et plus d’une fois !

Malgré tout on est pas sur une fin ni un roman « parfait » car si l’auteure ne se pose pas de limites à ses idées ce que j’ai apprécié d’autres éléments m’ont bizarrement semblé beaucoup trop simplistes. Je pense ici à une révélation sur un personnage que j’ai vu arrivé hyper vite, j’ai donc espéré une surprise, Un retournement final jusqu’au bout mais rien. J’ai trouvé ça vraiment dommage de « se contenter » de ça quand à côté Claire Barreteau va bien plus loin et plus fort sûr d’autres éléments.

L’écriture elle est simple et directe ce qui est très bien pour un récit de ce type, je n’avais vraiment pas envie en pleine action d’être coupé par quelque chose de lourd. L’ambiance l’était assez comme ça et j’ai aimé pouvoir me concentrer dessus sans être encombré par des fioritures.

Au final une bonne lecture portée par de l’action, des personnages et une ambiance excellentes je regrette juste cette pointe de classicisme qui pour moi ne correspond pas au reste du récit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s