Pile ou face de James Patterson.

Harriet Blue veut innocenter son frère Sam, accusé des meurtres de trois étudiantes… Mais, en plein cœur du bush australien, la détective a été enlevée par le psychopathe qu’elle traquait. La nouvelle série australienne du maître du suspense aux 370 millions de livres vendus dans le monde !
PILE : ELLE GAGNE.
Pas facile de faire son métier de flic, quand votre frère est accusé d’être un serial killer. Et que vous êtes la seule à croire à son innocence. Alors que s’ouvre à Sydney le procès de Sam, soupçonné du meurtre de trois étudiantes, l’inspectrice Harriet  » Harry  » Blue, sa sœur, doit enquêter dans l’outback australien.
FACE : ELLE MEURT.
Sa mission ? Déjouer les plans d’un psychopathe décidé à rayer une bourgade de la carte et ses 75 âmes. Pendant ce temps, à Sydney, deux amis et collègues d’Harry tentent d’innocenter Sam. 

Bonjour tout le monde

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une des dernières sorties thriller des éditions Archipel que je remercie pour leur confiance.

« Pile ou face » est donc le premier roman de James Patterson que je lis et que j’ai lu juste après « La belle-mère » un autre thriller Archipel sorti aussi le 20 août et qui fut un beau coup de cœur. Je partais donc dans un bon mood.

Malheureusement si ce ne fût pas une mauvaise lecture loin de là on est aussi loin du coup de cœur et j’ai eu beaucoup de mal à véritablement entrer dans l’histoire. J’ai d’ailleurs mis dix jours à lire ce roman de moins de 400 pages.

En effet si je me suis facilement attachée à Harriet et à ses deux collègues qui tentent avec elle d’innocenter son frère l’enquête principale dans le village avec Harriet ne m’a pas passionné. Une chose qui m’a particulièrement dérangé est que le résumé, que j’ai volontairement tronqué dans ce sens, spoile quelque chose qui se déroule dans les 40 ou 50 dernières pages. Je n’attendais pas spécialement un twist ou quelque chose s’en approchant mais j’aime quand même conserver de la surprise.

Un gros point positif par contre est le fait que l’histoire se déroule en Australie, c’est original et à travers différentes lectures je me suis rendue compte que c’est un pays que j’aime particulièrement découvrir. D’autant plus qu’ici on suit deux Australie très différentes.

Aussi, Pile ou face est la seconde publication mettant en scène Harriet et même en n’ayant pas lu la première je ne me suis absolument pas sentie perdue dans l’histoire. L’auteur a fait en sorte de placer suffisamment de repères pour bien nous situer sans que ça soit lourd.

Au final un roman qui m’a plus intéressé pour ses personnages et l’environnement dans lequel il se déroule que pour l’enquête en elle-même. Je termine en soulignant une fin en partie surprenante et qui m’a donné envie de découvrir la suite. Malgré une première expérience en demi-teinte je pense tenter d’autres livres de cet auteur, ne serait ce que la suite des aventures d’Harriet.

Un commentaire sur “Pile ou face de James Patterson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s